Construction d’un Centre médicalisé de pédiatrie au Nord-Cameroun

Centre médicalisé au Nord CamerounPrésentes dans l’extrême Nord du Cameroun depuis 1972, les Filles de la Charité se sont investies en particulier dans les soins liés à la protection maternelle et infantile. En 2002 elles ont ouvert à Moutourwa, le « Centre d’Accueil Sainte Louise de Marillac » pour les enfants malnutris. Depuis sa création jusqu’à la fin de l’année 2010, le Centre Nutritionnel a accueilli 795 enfants internes, sans compter les nombreux enfants externes ; pendant les dix dernières années, elles ont suivi régulièrement 8 335 enfants inscrits à la PMI dans les différents villages. Parmi les enfants accueillis au Centre Nutritionnel, beaucoup souffrent de maladies  « opportunistes » comme la tuberculeuse, les mycoses, la diarrhée, les bronchites, etc.

De plus, lors des consultations qu’elles assurent dans les villages avoisinants, les Sœurs découvrent souvent des enfants gravement malades, nécessitant des soins et des examens spécifiques. Généralement, par manque de moyens, la famille ne peut pas assumer les frais de déplacement et de soins vers l’Hôpital le plus proche (55 km).

Afin de pouvoir offrir des soins appropriés les Filles de la Charité du Cameroun ont vu la nécessité de créer un Centre médicalisé de pédiatrie avec hospitalisation, ainsi qu’une Maternité et un bloc opératoire permettant de petites interventions. Le Centre offrira ses services de PMI aux femmes enceintes et aux enfants de toute cette zone encore peu développée. Le projet va se développer par étapes sur le vaste terrain mis à disposition par le chef traditionnel du district de Moutourwa. Le devis pour la construction est de : 470 000 Euros, auxquels s’ajoute le budget pour l’équipement. Plusieurs partenaires ont promis leur soutien et la Compagnie des Filles de   la Charité s’est engagée elle aussi dans le financement de ce projet. En septembre 2013, la construction du 2e bâtiment est achevée, permettant l’aménagement intérieur des 2 pavillons. Les travaux extérieurs se poursuivent : château d’eau, fosses septiques, installation de panneaux solaires, clôture et préparation du terrain pour les cultures vivrières.

Pour le bon fonctionnement de ce Centre, des dons sont toujours les bienvenus.

Cameroun centre pédiatrique miniature