Appui au Centre Artisanal de Ruzzo – Burundi

Les Filles de la Charité de la Province d’Afrique Centrale animent ce Centre Artisanal unique dans la région, pour offrir une alternative à la jeunesse locale n’ayant pas la possibilité de suivre une scolarité primaire ou secondaire.

Le programme vise à développer les compétences humaines, intellectuelles et pratiques de ces jeunes, leur donnant la possibilité de développer leur créativité et d’acquérir des compétences. Ainsi ils pourront acquérir une autonomie dans la vie, et pour certains de pouvoir travailler en coopérative.

Une Sœur assure un accompagnement individuel et personnalisé des jeunes et un lien avec les familles.

Ces jeunes viennent de familles pauvres, et les frais d’inscription versés par les parents ne suffisent pas à couvrir les frais de fonctionnement du Centre. Grâce à vous, le Fonds de Dotation Rosalie Rendu a pu soutenir ce Centre (Salaires pour 7 membres du personnel, achat de matériel pour la coupe et la couture, produits de nettoyage,  fournitures de bureau, etc.).

13001-16 Burundi 2

Programme éducatif de prévention de la traite humaine – Bogota, Colombie

La traite humaine – l’esclavage sexuel, pour des services ou du travail – est un mal très répandu même dans les pays développés. Les conflits internes et les difficultés économiques ont conduit la Colombie à devenir le troisième pays du monde pour son taux élevé de victimes de la traite humaine. Les jeunes en sont le plus souvent touchés.
Pour y répondre, les Filles de la Charité ont initié un programme de sensibilisation qui aide à la prévention de ces abus. Les Sœurs ont créé une équipe interdisciplinaire (une Fille de la Charité, un assistant social, un psychologue et un adjoint). Ce groupe travaille avec des lycéens, âgés de 14 à 18 ans, leurs parents et leurs enseignants pour aider les jeunes à connaître les implications de la traite humaine,  à identifier les facteurs de risque et à développer des stratégies de prévention.
Le soutien financier permettra d’étendre le programme pilote de 2013 qui a été une réussite. Il a rejoint des centaines de jeunes et a permis 69 ateliers de sensibilisation et de prévention.

9039 12 Colombia 3

Soutenir l’École spéciale et la Coopérative – Brazzaville, République du Congo

Les personnes porteuses d’handicaps physiques ou mentaux rencontrent beaucoup de difficultés où qu’elles soient dans le monde. Lorsqu’elles manquent de ressources, ces difficultés augmentent. Depuis 1975, les Filles de la Charité dirigent l’École spéciale à Brazzaville, en République du Congo, qui accueille des jeunes et des adultes qui ont été exclus du système éducatif traditionnel. C’est la seule école gratuite de ce type dans le pays et elle bénéficie à plus de 1 775 étudiants. Lorsqu’ils sont scolarisés dans les cours de matières générales, l’alphabétisation et l’apprentissage technique sont partiellement soutenues financièrement par des partenaires locaux.
Des recettes supplémentaires sont fournies grâce à la Coopérative étudiante qui vend les produits de leur savoir-faire sur la place du marché. L’ébénisterie, la soudure, la couture, le jardinage, la coiffure, le capitonnage automobile et les services d’hôtellerie font partie des compétences et des services offerts. Malheureusement, certaines des composantes essentielles de cette Coopérative sont menacées par le manque de ressources de base:
un véhicule fiable pour transporter les fournitures et les produits,
un système fonctionnel d’arrivée d’eau pour les jardins et les toilettes,
une clôture pour éviter les vols et le vandalisme.
Le Fonds de dotation participe au financement de ce grand projet.

BRAZZAVILLE3 BRAZZAVILLE