Programme pluriannuel d’éducation – République Dominicaine

Les services éducatifs des Filles de la Charité dans les 8 écoles gratuites, dans lesquelles collaborent 285 enseignants,  ont un impact sur une population étudiante de 6 331 filles et  garçons,  âgés de 5 à 18 ans, et touchent 4 052 familles.

Ce cycle de formation de 3 ans, auquel participe financièrement le Fonds de dotation Rosalie Rendu,  concerne les enfants, les enseignants et les parents. La formation systématique permettra aux enseignants d’enrichir leurs compétences pour aider les enfants les plus défavorisés à atteindre leur potentiel éducatif. Ils proviennent de familles à faible revenu ou de situations difficiles, ont souvent des déficiences affectives, et des troubles d’apprentissage.
Les jeunes  « à risque », susceptibles de corruption, ainsi que leurs familles sont particulièrement accompagnés par les sœurs et les enseignants laïcs.

Ce programme renforce une mission partagée de l’Éducation Vincentienne dans les 8 écoles des Filles de la Charité de Santo Domingo.

01Santo Domingo

Développement communautaire de populations rurales pauvres – Pailin, Cambodge

Les Filles de la Charité de la Province de Thaïlande ont développé à Pailin (ville du Cambodge à la frontière avec la Thaïlande), un projet de développement communautaire de 3 ans qui offre des services intégrés de développement communautaire aux populations rurales pauvres. Cette formation comprend une variété de stratégies clés qui abordent la pauvreté, la prévention et les soins de santé, le soutien nutritionnel pour les enfants, le soutien éducatif aux étudiants. Ce programme vise à développer le capital humain, les possibilités d’éducation et l’intégration sociale. Il renforce la capacité de la famille en améliorant les moyens de subsistance et l’éducation sécuritaire pour prévenir la traite des êtres humains. Durant la 1ere année de ce projet pluriannuel, 260 familles, avec environ  300 enfants en classe maternelle, sont concernées. La formation du personnel local à la bonne gouvernance visera tous les partenaires du programme pour créer une base solide pour l’avenir. Les résultats seront évalués chaque année avec des ajustements,  pour réaliser des familles et des communautés plus saines et plus durables au cours des trois prochaines années dans les communautés identifiées.

13097-16 Cambodia2 13097-16 Cambodia7

Installation de panneaux solaires – Kigali, Rwanda

La Province d’Afrique Centrale regroupe les Filles de la Charité du Rwanda, du Burundi et de la République Centrafricaine. La maison provinciale est située à Kigali (Rwanda), elle est occupée en permanence par 11 Sœurs qui servent les Pauvres dans le quartier, la paroisse  et à  l’Ecole voisine. Cette maison reçoit de nombreux groupes pour des réunions, notamment de la Famille Vincentienne et des retraites, sessions de formation.  Cet accueil est perturbé par de fréquentes coupures de courant. Les Sœurs ont le projet d’installer des panneaux solaires afin de pallier à ces problèmes essentiellement pour les salles de formation (rez de chaussée et premier étage) et faire des économies d’énergie.

IMG_1876[1]IMG_1875[1]

La Promotion des Femmes au Rwanda – Afrique Centrale

Depuis 1989, les Filles de la Charité aident des jeunes filles, âgées de 16 à 24 ans, dans leur centre de Kigali au Rwanda. En raison de la pauvreté, ces jeunes filles n’ont pas les moyens de poursuivre leurs études secondaires.

Promotion of Women RWANDA

Avec l’aide des donateurs pour ce programme, les Sœurs ont pu fournir une formation technique à ces jeunes filles pour les préparer à acquérir des compétences en couture et en confection de vêtements, afin qu’elles puissent subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. Les participantes ont également reçu des cours d’Anglais pour accroître la qualité de leurs vies. Les Filles de la Charité font des visites à domicile pour mieux comprendre les situations personnelles de chaque famille avant et après la formation.

Une personne bénéficiaire exprimait ainsi sa reconnaissance :

« Je suis heureuse de me sentir capable de créer des vêtements. Cette formation va m’aider à envisager l’avenir et à créer une vie digne comme les autres jeunes. »