Education pour les enfants défavorisés – Maichew, Ethiopie

En 2005, les Filles de la Charité ont fondé un ensemble scolaire Bethlehem pour l’éducation des enfants pauvres et orphelins. Le centre offre une éducation selon la méthode Montessori pour les enfants âgés de 3 à 6 ans, tandis que l’école primaire accueille des élèves du CP au CM2 avec un enseignement élémentaire standard. Une classe supplémentaire est ajoutée chaque année. Cette éducation de qualité et holistique cohérente est la stratégie mise en place pour aider ces enfants à sortir de la pauvreté. Tout absentéisme est suivi d’une visite à domicile. Le jardin d’enfants Bethlehem soutient les familles et le personnel scolaire, d’un point de vue social, économique, physique et psychologique. L’école dispose de plusieurs comités où sont représentés les parents ainsi que les employés. Il existe actuellement 200 enfants inscrits à la maternelle et 385 au primaire. Il est prévu que le nombre d’élèves augmente de 100 élèves au cours des trois prochaines années. Environ 6 à 10% des familles ne peuvent pas payer les frais de scolarité. Les autres apportent une contribution, mais cela est loin d’être suffisant pour couvrir les frais de fonctionnement de l’école.

Ethiopia 2 Ethiopia 13

L’Ecole Louise de Marillac au service d’enfants handicapés, San Gil, Colombie

Depuis 2001, l’École de la Fondation Marillac prend en charge des enfants handicapés issus de familles à faible revenu. Ces enfants et jeunes sont polyhandicapés : retard mental léger, paralysie cérébrale spastique, surdité, divers troubles physiques et cognitifs liés à des pathologies telles que le Syndrome de Down (trisomie 21), du Syndrome de Williams et du Syndrome de Crouzon.

46 enfants et jeunes sont accueillis au centre où ils reçoivent une éducation et des soins personnalisés, adaptés à leurs besoins et possibilités. Diverses formes de thérapies, des activités récréatives, des repas et l’hébergement leur sont fournis. Pour le soutien des parents, des visites à domicile, et un atelier de formation sont proposés.

Ce programme complet est rendu possible grâce à une équipe composée de cinq Filles de la Charité et de 7 laïcs. Pour améliorer la prise en charge de ces enfants, de nouvelles compétences sont recherchées : un audiologiste, un physiothérapeute et un gestionnaire.

Grâce à vos dons, le renforcement de l’équipe éducative a pu être financé.

12113-15 LaMilagrosa Colombia 2

Programme éducatif de prévention de la traite humaine – Bogota, Colombie

La traite humaine – l’esclavage sexuel, pour des services ou du travail – est un mal très répandu même dans les pays développés. Les conflits internes et les difficultés économiques ont conduit la Colombie à devenir le troisième pays du monde pour son taux élevé de victimes de la traite humaine. Les jeunes en sont le plus souvent touchés.
Pour y répondre, les Filles de la Charité ont initié un programme de sensibilisation qui aide à la prévention de ces abus. Les Sœurs ont créé une équipe interdisciplinaire (une Fille de la Charité, un assistant social, un psychologue et un adjoint). Ce groupe travaille avec des lycéens, âgés de 14 à 18 ans, leurs parents et leurs enseignants pour aider les jeunes à connaître les implications de la traite humaine,  à identifier les facteurs de risque et à développer des stratégies de prévention.
Le soutien financier permettra d’étendre le programme pilote de 2013 qui a été une réussite. Il a rejoint des centaines de jeunes et a permis 69 ateliers de sensibilisation et de prévention.

9039 12 Colombia 3

Aider les Enfants et les Familles à la Garderie – Cracovie, Pologne

A Cracovie, en Pologne, les Filles de la Charité ont ouvert une garderie en 1990 et apporté leur soutien aux enfants, aux adolescents et aux familles qui souffrent de conditions défavorables. La mission du centre consiste à réduire leurs préoccupations immédiates tout en les aidant à briser le cercle vicieux de la pauvreté et à devenir autosuffisants. Les activités mises en place sont les suivantes : accompagnement spirituel et comportemental, tutorat, activités sportives, musique et sorties. Les fonds permettront à nos Sœurs d’acheter des matériaux de première nécessité, et à 50 enfants de participer à ce programme.

Pologne 07 07 14 DSC01676 Pologne 07 07 14 IMG_5039

Création d’une ferme intégrée au Collège « Fondation Marillac » – San Gil, Colombie

Située à San Gil dans le nord de la Colombie, la Fondation Marillac est une institution à but non lucratif qui accueille du lundi au vendredi, 45 enfants (pensionnaires ou externes) touchés par le syndrome de Down, l’autisme, le syndrome d’Asperger, la surdité, des problèmes psychomoteur… Afin de répondre aux différents besoins des enfants et leur permettre d’être plus autonomes, les Filles de la Charité ont décidé de s’associer au projet de création d’une ferme intégrée répondant aux critères de « développement durable ». Le Collège « Fondation de Marillac » dispose de terrains nécessaires.

Les objectifs du projet sont de répondre aux besoins alimentaires des enfants et des jeunes (pensionnaires et externes) handicapés, et d’avoir une source de revenus pour leur éducation. La participation aux diverses activités d’agriculture et d’élevage, contribuera au développement des enfants et des jeunes.

Ce projet de ferme comprendra la culture de légumes, de cacao, d’arbres fruitiers ; y seront développés aussi la lombriculture, l’élevage de volaille et de moutons ; l’Equithérapie y sera pratiquée.

Les familles des jeunes collaboreront à ces divers travaux de culture et d’entretien, ce qui sera pour elles une source d’inspiration. Ces familles pourront ainsi reproduire dans leurs foyers ce qu’ils ont observé pour vivre mieux.

Nous sommes heureux d’avoir pu accorder le financement nécessaire grâce aux dons reçus.

Colombie Collège Luisa de Marillac