Les Services de Projets Internationaux

L’IPS : «  International Project Services » (Daughters of Charity International Project Services) est une Fondation de la Compagnie des Filles de la Charité créé en 2004 aux États-Unis.

en-tete-IPS

http://www.daughtersips.org

« Environ les trois quarts des 94 pays où servent les Filles de la Charité sont frappés par la pauvreté, les besoins sont immenses et les ressources manquent cruellement. Les progrès sont minimes sans un soutien financier extérieur. Les Services de Projets Internationaux des Filles de la Charité (DCIPS) sont un organisme à but non lucratif créé en 2004 pour aider les Sœurs qui servent dans des régions très pauvres du monde, à obtenir les ressources financières nécessaires pour lancer des projets, développer des compétences et permettre un développement durable. Les projets émanent de la population locale et des Filles de la Charité qui vivent et travaillent avec elle. Cette collaboration vise notamment à satisfaire les besoins humains fondamentaux de nourriture, d’eau, de logement et d’hygiène, de santé et des malades du Sida et séropositifs, et à répondre aux besoins économiques, de formation et d’éducation.

Les Services de l’IPS  aident à la rédaction de demandes de subventions soumises aux organismes financeurs et collaborent avec des donateurs à titre individuel ou collectif intéressés par des opportunités de soutenir financièrement des œuvres caritatives diverses et internationales. Ils encouragent  des partenariats avec des organismes,  sociétés et  fondations sur des projets à grande échelle qui abordent les problèmes d’eau, de nutrition, de santé, d’éducation et de justice sociale.

La totalité (100%) des contributions vont directement aux programmes et aux services qui ont un effet direct sur les personnes qui vivent dans le dénuement, qui sont pauvres, démunies, malades ou marginalisées.

Depuis Septembre 2004, les DCIPS ont permis de réaliser avec succès 915 projets dans 64 pays. »

Dès le mois de janvier 2013, un partenariat est établi avec le Fonds de Dotation « Rosalie Rendu  – Réseau d’Espérance ».