Programme pluriannuel d’éducation – République Dominicaine

Les services éducatifs des Filles de la Charité dans les 8 écoles gratuites, dans lesquelles collaborent 285 enseignants,  ont un impact sur une population étudiante de 6 331 filles et  garçons,  âgés de 5 à 18 ans, et touchent 4 052 familles.

Ce cycle de formation de 3 ans, auquel participe financièrement le Fonds de dotation Rosalie Rendu,  concerne les enfants, les enseignants et les parents. La formation systématique permettra aux enseignants d’enrichir leurs compétences pour aider les enfants les plus défavorisés à atteindre leur potentiel éducatif. Ils proviennent de familles à faible revenu ou de situations difficiles, ont souvent des déficiences affectives, et des troubles d’apprentissage.
Les jeunes  « à risque », susceptibles de corruption, ainsi que leurs familles sont particulièrement accompagnés par les sœurs et les enseignants laïcs.

Ce programme renforce une mission partagée de l’Éducation Vincentienne dans les 8 écoles des Filles de la Charité de Santo Domingo.

01Santo Domingo

Extension du Centre de santé – Alitena, Ethiopie

Le Centre de santé d’Alitena a été un véritable pilier dans la région depuis 1974, ce qui a permis d’étendre les services de santé à la population pauvre dans le district d’Irob, y compris les personnes vulnérables pendant la guerre civile de 30 ans et les luttes armées. Depuis 2013, le Centre a étendu ses offres des soins dans de nombreux domaines : soins ambulatoires et hospitalisation, laboratoire, pharmacie PMI, éducation sanitaire, prévention et traitement du VIH / SIDA, prise en charge des orphelins, etc. Environ 13 000 personnes par an bénéficient de Centre qui voit la nécessité de se développer encore pour améliorer les résultats de survie et de santé pour les mères et les nouveau-nés, très vulnérables. En  Ethiopie, les taux de mortalité maternelle et infantile sont parmi les plus élevés au monde. Selon l’USAID, il y a 1 femme sur 52 qui décède suite à l’accouchement dans les zones mal desservies au plan de la santé, et l’on déplore 60 % de décès infantiles à la naissance et 40 % chez les enfants de moins de cinq ans. La construction d’un bâtiment dédié à la maternité et la pédiatrie, répond à un énorme besoin dans cette région. Vous souhaitez en savoir davantage ?  Découvrez la vie et les services des Filles de la Charité dans ce pays : https://doctigray.org/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Foyer pour des jeunes filles vulnérables – Dembidollo, Ethiopie

Les Filles de la Charité s’occupent, à  Dembidollo, de 18 fillettes et jeunes filles provenant de familles très pauvres et éloignées. Elles les soutiennent dans leur éducation et assurent les frais d’inscription, d’uniforme, de matériel scolaire. Ainsi ces jeunes peuvent fréquenter l’école et recevoir un soutien pour construire leur avenir ; elles fréquentent l’enseignement primaire, secondaire, et parfois même l’éducation de troisième niveau. Aucune n’aurait la possibilité d’étudier sans cette petite structure dont les conditions ne sont toutefois plus aptes à héberger des jeunes.
La construction d’un foyer décent et sécurisé pouvant héberger jusqu’à 30 filles défavorisées, âgées de 7 à 18 ans est un besoin est pressant. Les jeunes filles que nous soutenons sont très vulnérables, venant de familles qui ne peuvent les protéger ; elles risquent des agressions, des enlèvements pour la traite des êtres humains et l’esclavage domestique. Certaines ont déjà été maltraitées et d’autres ont des handicaps qui en font les principales victimes.

8 11

Education à la santé et fournitures médicales pour des familles pauvres – Peja, Kosovo

Depuis plus de 15 ans les Filles de la Charité offrent des soins de santé gratuits par les visites à domicile, dans l’ancienne ville martyr de Peja où transpire encore un passé qui a du mal à passer. C’est un service particulièrement important car de nombreuses familles au Kosovo vivent sans assurance maladie et ne peuvent accéder aux soins de santé. Cette population lutte contre de nombreux défis et problèmes tels que le chômage, la violence, l’analphabétisme, l’usage de drogues, l’exploitation des enfants et le manque de ressources pour leurs besoins fondamentaux. Par les visites à domicile les Sœurs font de l’éducation à la santé,  de la prévention et dispensent des soins personnalisés à plusieurs membres de la famille, selon les pathologies constatées. La fourniture de médicaments et de matériel pour les pansements suppose un budget sans cesse renouvelé, car la plupart des personnes n’ont pas les moyens de payer ces médicaments essentiels pour traiter diverses maladies. Ce projet atteindra environ 500 patients, permettant aux sœurs et à leurs collaborateurs de fournir des médicaments aux personnes malades et pauvres vivant à Peć/Peja dans le Nord-Ouest du Kosovo, et  dans 19 villages environnants.

14015 -17 llabjan-dardania 3 086 14015 -17Marie Civlaku

Développement communautaire de populations rurales pauvres – Pailin, Cambodge

Les Filles de la Charité de la Province de Thaïlande ont développé à Pailin (ville du Cambodge à la frontière avec la Thaïlande), un projet de développement communautaire de 3 ans qui offre des services intégrés de développement communautaire aux populations rurales pauvres. Cette formation comprend une variété de stratégies clés qui abordent la pauvreté, la prévention et les soins de santé, le soutien nutritionnel pour les enfants, le soutien éducatif aux étudiants. Ce programme vise à développer le capital humain, les possibilités d’éducation et l’intégration sociale. Il renforce la capacité de la famille en améliorant les moyens de subsistance et l’éducation sécuritaire pour prévenir la traite des êtres humains. Durant la 1ere année de ce projet pluriannuel, 260 familles, avec environ  300 enfants en classe maternelle, sont concernées. La formation du personnel local à la bonne gouvernance visera tous les partenaires du programme pour créer une base solide pour l’avenir. Les résultats seront évalués chaque année avec des ajustements,  pour réaliser des familles et des communautés plus saines et plus durables au cours des trois prochaines années dans les communautés identifiées.

13097-16 Cambodia2 13097-16 Cambodia7

Des livres pour l’école Ste Catherine Labouré – Masanga, Tanzanie

L’école Ste Catherine Labouré a été construite en 2010 et scolarise actuellement  630 élèves. La création récente d’une bibliothèque a grandement amélioré l’apprentissage et élargi les capacités linguistiques.  Le «temps de la bibliothèque» est inclus dans l’horaire de chaque classe, et le samedi, des films éducatifs sont présentés dans la nouvelle bibliothèque.

Un 1er lot de manuels pour les enseignants et des livres de lecture pour enfants avait été acheté. Ce projet permet d’acheter les livres supplémentaires nécessaires pour compléter la bibliothèque avec une portée plus large de l’éducation. Ces livres couvriront une variété de sujets, tels que : la géographie, l’histoire, la science, la langue et les mathématiques. Des encyclopédies, des dictionnaires et des livres culturels ont également fournis.

13090-16 Tanzania Lib in Use 4 13090-16 Tanzania Lib in Use 5

Centre de jour pour 50 enfants « à risque » – Balta, Ukraine

De nombreux enfants de Balta vivent dans la rue, car ils proviennent de familles dysfonctionnelles. L’alcoolisme, le chômage et le manque de ressources financières ont généré des conditions très difficiles dans la région. Les enfants, en particulier souffrent : ils manquent d’affection, de stabilité familiale et de soins appropriés. Les produits d’hygiène, les vêtements, une alimentation suffisante font défaut…Ces jeunes passent une partie de la journée hors de leur famille, en bandes, apprennent à voler et sont exposés à l’usage de drogues.

Les Filles de la Charité, sensibles à la détresse de ces enfants ont créé un Centre de jour dans lequel elles répondent aux besoins physiques et émotionnels d’environ 50 enfants qui peu à peu ont découvert les avantages qui leur sont offerts dans le Centre de la Ste Famille.

Les dons ont permis d’acheter de la nourriture, du matériel scolaire, des vêtements, des médicaments, des ordinateurs et d’autres articles destinés aux soins et à l’éducation de ces enfants. Nous vous en remercions.

12117-15 Ukraine 12117-15 Ukraine4

Ecole maternelle et primaire – Kicukiro-Kigali, Rwanda

  L’école St Vincent de Paul ouverte en 2015, scolarise des enfants issus de familles pauvres qui bénéficient d’une aide pour les frais de scolarité, les fournitures scolaires, les uniformes et tenues sportives.

Les Filles de la Charité et les enseignants laïcs dispensent une éducation de qualité dans un environnement sûr et aimant pour ces enfants. 41 d’entre eux fréquentent l’école maternelle, et 81, les divers degrés de l’école primaire. Les cours sont dispensés en français, anglais, et  kinyarwanda.

Les Sœurs travaillent avec les parents pour accroître les valeurs de l’éducation, par une écoute attentive, des conversations informelles et des réunions périodiques. Elles ont mis en place des comités de parents, pour les associer à la vie scolaire de leurs enfants.

Ce projet contribue à la promotion de ces enfants qui, avec  la formation  intellectuelle, dispense une éducation de qualité, avec des valeurs morales chrétiennes, des expériences artistiques, culturelles et sportives.

13002-16Rwanda2 13002-16Rwanda4 13002-16Rwanda6

Appui au Centre Artisanal de Ruzzo – Burundi

Les Filles de la Charité de la Province d’Afrique Centrale animent ce Centre Artisanal unique dans la région, pour offrir une alternative à la jeunesse locale n’ayant pas la possibilité de suivre une scolarité primaire ou secondaire.

Le programme vise à développer les compétences humaines, intellectuelles et pratiques de ces jeunes, leur donnant la possibilité de développer leur créativité et d’acquérir des compétences. Ainsi ils pourront acquérir une autonomie dans la vie, et pour certains de pouvoir travailler en coopérative.

Une Sœur assure un accompagnement individuel et personnalisé des jeunes et un lien avec les familles.

Ces jeunes viennent de familles pauvres, et les frais d’inscription versés par les parents ne suffisent pas à couvrir les frais de fonctionnement du Centre. Grâce à vous, le Fonds de Dotation Rosalie Rendu a pu soutenir ce Centre (Salaires pour 7 membres du personnel, achat de matériel pour la coupe et la couture, produits de nettoyage,  fournitures de bureau, etc.).

13001-16 Burundi 2

Aménagement d’un foyer pour femmes sans ressources – Hallehali, Bangalore, Inde du Sud

Beaucoup de femmes à Bangalore, vivent dans une situation de pauvreté grave, sans soutien et sont souvent victimes d’abus.

Les Filles de la Charité qui sont en lien avec elles dans les quartiers, souhaitent assurer à une vingtaine de femmes les besoins de base, dans un havre de paix. Elles ont le projet de réaliser un foyer d’accueil sur le terrain de la Maison provinciale.

Grâce à vos généreux dons, les Sœurs vont faire une réhabilitation et un aménagement d’une petite résidence.

Une fois l’extension de la maison achevée et meublée, 20 femmes y seront accueillies.

12115-15 India South 2